Contrôle citerne à mazout

Afin de prévenir la pollution des sols, la loi impose de faire le contrôle des citernes à mazout de manière périodique. Ce contrôle concerne aussi bien les réservoirs enfouis que les réservoirs aériens de 3.000 litres et plus. Tous les réservoirs doivent également être équipés d'un système anti-débordement.

La Région wallonne ne prévoit aucune réglementation pour les réservoirs de capacité inférieure à 3.000 litres. Consultez toutefois votre administration communale afin de vous informer des éventuelles prescriptions communales.

Quand est-ce obligatoire?

Réservoirs enfouis d'au moins 3.000 litres - Wallonie
Réservoir double paroi Contrôle tous les 10 ans
Réservoir simple paroi de 10 à 20 ans Contrôle tous les 10 ans
Réservoir simple paroi de 20 à 30 ans Contrôle tous les 5 ans
Réservoir simple paroi de plus de 30 ans Contrôle tous les 3 ans
Réservoir simple paroi - âge inconnu Contrôle tous les 3 ans
Réservoirs aériens d'au moins 3.000 litres - Wallonie
Réservoir avec encuvement Contrôle tous les 10 ans
Réservoir sans encuvement Contrôle tous les 3 ans

Que vérifie l'expert ?

  1. Contrôle visuel de l’installation.
  2. Contrôle de présence d’eau ou de boue.
  3. Contrôle du bon fonctionnement du système anti-débordement.
  4. Contrôle du système de détection de fuite (si présence de ce système).
  5. Contrôle d’étanchéité sur les citernes enterrées.

Que recevez-vous ?

  1. Un bouchon vert ou une plaquette verte reprenant le numéro d'agréation du technicien, la date du contrôle et la date ultérieure du prochain contrôle. L'adresse du client ainsi que le numéro de l'attestation de conformité sont également lisible sur la plaquette.
  2. Une attestation de conformité.

Demander un devis